Ceci n’est pas une innovation.

C’est une occasion de transformation.
photo-capsule-cafe-tim-bccc_uid61fa928628ea8
Les consommateurs l’ont bien compris et ils en redemandent !

De l’invention de la roue à celle du téléphone portable, les innovations vraiment significatives dans l’histoire de l’humanité furent à chaque fois des occasions uniques de transformation (« game changer » dirait-on en anglais). Que ce soit dans nos rapports au monde, à la vie, aux autres ou à soi-même, l’innovation significative implique toujours une transformation importante des façons de faire et de penser.

Souvent, plusieurs de ces innovations ont vu le jour accidentellement ou furent le fruit d’une illumination de génie. Aujourd’hui, elles doivent faire partie du modèle d’affaires des marques et des entreprises.

Les consommateurs les plus actifs sur le marché réclament l’innovation. Ceux qui contribuent le plus à la croissance des marchés de la consommation sont profondément animés par une quête de transformation de leur vie. Pour réussir cette transformation ils espèrent, en partie certainement, pouvoir compter sur des innovations en produits et en services. Les entreprises et les marques, si elles veulent assurer leur croissance, sont condamnées à innover !

Sur le marché québécois, nos études nous permettent d’observer qu’environ 13 % des consommateurs sont très enthousiastes à l’égard de l’innovation. Lorsque l’on veut lancer une innovation sur le marché, c’est à eux que l’on doit s’adresser en premier.

 

Les cordes sensibles et motivations à faire vibrer

Elles sont multiples. Notamment si l’on peut promettre aux consommateurs qu’une innovation va leur permettre …

• De se développer comme personne ou d’améliorer certains aspects d’eux-mêmes

• De transformer leurs rapports aux autres, à la nature et à l’environnement (avec notion de durabilité)

• De leur procurer de nouveaux moments de plaisirs qui leurs étaient inconnus

• De pouvoir « porter » fièrement ces innovations devant les autres (vivre une expérience de statut).

 

La transformation : de modérée à radicale

Il est clair que peu d’innovations peuvent se positionner sur toutes ces motivations à la fois ou encore transformer radicalement certaines de nos façons de faire et de penser.

Cependant plus on pourra faire prendre conscience aux consommateurs que l’on répond de façon nouvelle et créative à leurs besoins autant émotionnels, socioculturels qu’utilitaires, plus on a de chance d’avoir du succès dans le marché.

Le but n’est pas de berner le consommateur en essayant de lui imposer de nouvelles manières de faire, mais bien de transformer les diverses expériences de sa vie en des moments qui auront du sens pour lui. Des moments qui seront conviviaux, agréables et dont il pourra éventuellement être fier.  

diff2-electric-vehicule-owners-hd-fr_uid61dc7782e4cac

 

Les indices de ce tableau les comparent au reste de la population et quantifient l’intensité de leurs différences. À 100 ces consommateurs seraient semblables à l’ensemble de la population.

 

Qu’en est-il de vos produits et de vos marques? Répondent-ils à des besoins insoupçonnés? Représentent-ils une opportunité pour être plus pertinent auprès de vos clientèles cibles?